Quelles huiles essentielles utiliser sur vos cheveux ?

Utilisées en aromathérapie, pour le bien-être de soi, les bienfaits des huiles essentielles fonctionnent tout autant sur notre chevelure. Qu’est-ce qu’une huile essentielle et lesquelles sont les plus adaptées à nos cheveux contre la sécheresse, la chute, la casse ? On vous explique tout !

I. L’huile essentielle, c’est quoi ?

Les huiles essentielles sont composées d’une substance volatile extraite dans des parties spécifiques d’une plante : l’écorce, les racines, les fleurs…

Malgré leur appellation, ce ne sont pas de véritables huiles mais plus un concentré de substances aromatiques. Ces substances sont nécessaires au fonctionnement vital d’un végétal, ce qui expliquerait l’adjectif  »essentiel ». Elles jouent un rôle important dans la prolifération hormonale qui attise les insectes pollinisateurs, permettant ainsi la reproduction des végétaux.

Une centaine de composants se retrouvent dans une huile essentielle. Après distillation et une fois concentrées, leurs propriétés sont encore plus renforcées.

II. Mode d’extraction

Voici une vidéo réalisée au Conservatoire National des plantes à Milly-la-forêt, qui expose les étapes de la distillation d’une huile essentielle, en l’occurrence celle de la menthe poivrée.

@youtube : TRUFFAUT
III. Différences entre huiles essentielles et végétales ?

Oui, les huiles essentielles se distinguent des huiles végétales ! Étant donné que toutes les deux sont d’origine naturelle et catégorisées en tant que  »huile », beaucoup les confondent.

L’une des principales différences réside dans l’extraction. En effet, la distillation à vapeur d’eau (ou hydrodistillation) est le procédé adopté pour les huiles essentielles. Les huiles végétales, quant à elles, résultent d’une extraction par pression à froid ou à chaud, ce qui est le cas du beurre de karité, de l’huile de coco ainsi que de l’huile d’argan déjà abordés sur ce blog individuellement.

Autre différence importante, les huiles essentielles contiennent la totalité des substances aromatiques de la plante distillée. Elles sont plus concentrées et contrairement aux huiles végétales, elles ne présentent pas de texture grasse.

IV. Les bienfaits des huiles essentielles sur les cheveux

Il est plus connu d’appliquer les huiles essentielles à des fins cutanées et médicales. Ça sent bon, ça débouche facilement le nez. Mais niveau capillaire, qu’en est-il ? Pour tout dire, ces huiles peuvent tout à fait s’utiliser pour soigner les cheveux.

1. Elles stimulent la pousse des cheveux. Avant chaque shampoing, faire de douces frictions sur votre cuir chevelu. Laissez agir pendant une quinzaine de minutes avant de laver. Pour cela, l’huile de Bay Saint-Thomas ou l’huile de menthe poivrée sont recommandées.

2. Elles fortifient les cheveux. Appliquez huit à dix gouttes d’huile essentielle de sauge sclarée dans une huile végétale, telle que le beurre de karité. Cela permet d’adoucir, de ramollir la texture assez dense du karité.

3. Elles apportent de la brillance. L’huile de citronnelle apporte l’éclat perdu tout en fortifiant d’autant plus les cheveux.

4. Elles évitent les chutes capillaires. Efficace, l’huile de gingembre leur redonne plein de viabilité et de vivacité.

5. Elles soignent les cheveux secs. Dans ce cas-là, l’huile d’ylang-ylang peut s’avérer efficace. Elle purifie et régule la sécrétion du sébum. L’huile de géranium peut également empêcher l’apparition de fourches. Si vous souhaitez vous débarrasser des fourches, cliquez ici.

6. Elles aident à lutter contre les cheveux gras. Mettez deux à trois gouttes d’huile essentielle de bergamote ou de citron lors d’un shampoing.

Avertissements : A ne pas utiliser pendant une grossesse et à éloigner des enfants de moins de 3 ans. Par ailleurs, il est fortement déconseillé d’utiliser les huiles essentielles pures sur vos cheveux. Diluez-les dans une huile végétale adaptée pour les soins du cuir chevelu.

PLUS D'ARTICLES