Le label bio est-il une plus-value pour votre beauté ?

Que choisir pour ses produits de beauté ? Consommer Bio c’est bien pour l’environnement et la santé.

Mais après avoir regardé la dernière émission choc à la télé où le label est remis en question, vous n’êtes plus trop convaincu …

On vous dit ce qu’il en est vraiment.

C’est quoi un produit cosmétique Bio ?

Un cosmétique bio désigne un produit qui a été fabriqué et dont les matières premières ont été sélectionnées selon un certain référentiel. Avant le 1er Janvier 2017, ce référentiel était déterminé par des organismes certificateurs qui conféraient aux marques différents labels selon leurs propres critères d’évaluation. Il existait alors plusieurs types de labels Bio que l’on pouvait voir apposé sur un cosmétique comme : Cosmebio, AB, Ecocert, BDIH, etc. Mais depuis le 1er Janvier 2017, les règles de certification ont été uniformisées. Désormais un produit cosmétique sera défini comme Bio lorsqu’il portera la mention unique « COSMOS Organic ».

Suivant quels critères sont évaluées les marques portant la mention COSMOS Organic ?

Origine et transformation des ingrédients : les matières premières qui entrent dans la composition d’un cosmétique bio doivent elle-mêmes être certifiées Bio. Ceci tenant compte du fait que seuls les ingrédients d’origine végétale, animale ou microbienne sont certifiables. Sont interdits les ingrédients génétiquement modifiés et les matières premières brutes issues d’un animal vivant ou abattu.

Composition du produit fini : au moins 95% des ingrédients d’origine végétale, animale ou microbienne physiquement transformés doivent être biologiques

Stockage, fabrication et emballage : la traçabilité est de rigueur et le moins d’emballages possible doivent être utilisé

Gestion de l’environnement : l’entreprise doit mettre en place un plan de gestion afin de limiter son impact environnemental

Étiquetage et communication : les marques doivent être transparentes envers les consommateurs en donnant le maximum d’informations vérifiées et véridiques aussi bien sur l’étiquetage que dans le plan de communication en général.

Inspection, certification et contrôle : La chaîne de fabrication est soumise à une inspection. Et après l’obtention du label Bio, les marques acceptent de se soumettre à des vérifications inopinées

Qu’est-ce que le label Bio apporte en plus, pourquoi fait-il polémique ?

Quand on se base sur le cahier des charges strict, le label biologique est un bon indicateur de produit qualitatif, respectueux de l’environnement et fabriqué à partir de matières premières rigoureusement sélectionnées. Il permet de faire un peu le tri entre les cosmétiques présents sur le marché. Cependant en termes d’efficacité, il n’est pas prouvé qu’un cosmétique Bio aie plus d’effet qu’un autre, ce n’est d’ailleurs pas ce qui est vendu. C’est le fait qu’il soit moins agressif, plus respectueux de notre nature propre qui est considéré.

D’un autre côté réside le problème du coût de la certification. Les marques qui bénéficient du label Bio ne sont pas seulement celles qui s’inscrivent dans une vraie démarche plus saine, ce sont aussi celles qui ont les moyens. Il existe donc des produits non labellisés mais de composition répondant aux exigences du bio. Il en est de même pour les matières premières. Par exemple plusieurs producteurs en Afrique travaillent dans des conditions qui les rendent tout à fait éligibles au label Bio mais ne sont pas labellisés faute de moyens. Heureusement des organismes de certification ou d’aide à la certification Bio se mettent en place localement pour proposer des services à tarifs moins élevés.

Certaines marques se positionnent carrément anti-label bio. Notamment car elles sont dans l’incompréhension lorsque ce label est accordé à une multinationale qui distribue également des produits conventionnels loin des valeurs écologiques. A ce moment-là le label Bio devient plus un argument marketing. Mais à cela l’organisme certificateur Cosmebio répond qu’il ne peuvent qu’encourager les initiatives prises par les grands groupes de proposer des soins à composition plus propre.

Le label Bio est-il une plus-value pour votre beauté ?

Tout dépend de votre définition de « plus-value ». Par exemple, un shampoing Bio ne va pas forcément mieux vous laver les cheveux, les nourrir, les démêler qu’un autre. Mais le fait qu’il remplisse ces fonctions de manière plus douce, plus naturelle va vous laisser une chevelure en meilleur état sur le long terme. Ne sont pas non plus à négliger les effets positifs sur l’environnement. Mais il faut rester conscient que certaines marques sont « Bio » de par leur composition et leurs méthodes de fabrication mais ne possèdent pas le label faute de moyens ou par refus. Heureusement, il est possible de les reconnaître. Notre article sur le sujet ici.

Vous avez les cheveux crépus, frisés, bouclés et vous êtes en quête de solutions naturelles pour venir à bout de la sécheresse ou booster la pousse ? Inscrivez-vous ici et recevez gratuitement vos fiches pratiques avec recettes naturelles minute !

PLUS D'ARTICLES