Comprendre ses cheveux crépus ou bouclés pour éviter la surconsommation capillaire

Avez-vous dans votre salle de bains des produits à peine entamés mais que vous n’avez plus l’intention d’utiliser ? L’une des causes les plus fréquentes d’accumulation de produits est le fait de ne pas connaître ses vrais besoins. Cette habitude est bien néfaste pour la santé de vos boucles mais comporte également de réels enjeux écologiques.

Cet article vous aide à redéfinir vos besoins réels afin de consommer en qualité plutôt qu’en quantité !

1- Observer

Cette phase est la plus importante du processus de compréhension de ses besoins capillaires. C’est aussi celle qui demande le plus de minutie et d’attention. Elle va consister à observer vos cheveux à l’état naturel, mais aussi leurs réactions à la suite de certaines manipulations, applications de produits. Pour plus de précision, cette observation peut prendre place à différents stades de la routine :

  • Après le shampoing sur cheveux mouillés : à ce moment l’observation sera utile pour révéler la texture des cheveux, le type de boucles, etc.
  • A sec, plusieurs jours après la dernière séance d’hydratation lorsque les cheveux ont absorbé la majorité de produit : les paramètres pouvant être révélés ici sont par exemple la durée pendant laquelle les cheveux gardent l’hydratation.

D’autres aspects pouvant être analysés dans un cas où dans l’autre : le diamètre du cheveu. Est-il plutôt fin, grossier ? Le ressenti au toucher, les cheveux sont-ils doux, rêches ?

Des anomalies peuvent également être détectées : quel est l’état des pointes ? Cliquez ici pour apprendre à reconnaître des pointes abîmées. Quand on passe les doigts sur la mèche, est-ce que les cheveux se cassent, sont-ils fragiles ? Etc. Cela en gardant bien sûr en tête que la perfection capillaire AKA boucles extra définies, hydratation au maximum 7j/7 24H/24 n’existe pas.

2- Comprendre ses cheveux

La texture du cheveu comme la forme des boucles, épaisseur, etc. sont génétiques. Un cheveu très fin n’est pas forcément en mauvaise santé, c’est juste sa nature. Là où il faut potentiellement se méfier c’est lorsqu’il est survenu un changement de l’état de vos cheveux suite à une certaine manipulation par exemple. Mais même là, une modification ne reflète pas toujours une anomalie. Il y a vraiment une problématique quand c’est la santé du cheveu qui est remise en cause : par exemple s’il y a casse, chute excessive, fourches, etc.

Une fois les propriétés originelles du cheveu bien définies, vous allez en déduire une liste de besoins et produits potentiellement adaptés.

Par exemple :

  • Si vos cheveux sont très fins, vous allez devoir éviter les produits très riches qui peuvent alourdir vos boucles. Ou alors si vous les choisissez, sachez doser.
  • Si vos cheveux sont épais et très secs, là vous pouvez opter pour des produits de type beurre, crème riche qui vont nourrir intensément

En cas d’anomalies, il faut analyser ce qu’il vous manque pour atteindre une belle chevelure. Sachant qu’ici la beauté représente la santé et se définit donc par rapport à des critères qui vous sont propres. Autrement dit, ne prenez pas pour référence de beauté la chevelure de votre personnalité préférée qui a une texture capillaire à l’opposé de la vôtre. Sur le même exemple, si vos cheveux sont très secs, est-ce parce que vous n’apportez pas assez d’eau ou que l’eau apportée est mal absorbée, etc. ?

3- Choisir le bon produit

Survient alors la phase de recherche du produit adapté. Cette phase va consister en une analyse de la communication de la marque visée : quelles sont les promesses faites pour les cheveux et répondent-elles à vos besoins? Si vous ne trouvez pas les informations, posez les questions directement à la marque. Aujourd’hui il est facile de se mettre en relation avec un service client notamment sur les réseaux sociaux.

L’autre possibilité est de simplement consulter les avis inscrits sur le site Internet de la marque ou sur les sites internet spécialisés comme beauté-test.

Vous avez bien sûr aussi le choix de consulter les revues produits des influenceuses. Assurez-vous bien de recueillir les avis de celles qui ont les mêmes typologies de cheveux que vous et qui au mieux rencontrent les mêmes problématiques. En effet, un produit peut marcher différemment selon la texture de cheveu sur laquelle il est appliqué.

4- Une fois le produit acheté :

  • Testez-le pendant suffisamment longtemps avant de vous faire un avis définitif. Vous ne verrez pas forcément les résultats escomptés dès la 1ère utilisation. Faites un essai de trois semaines au moins.
  • Ne testez pas plusieurs produits en même temps. Le fait de mélanger l’utilisation des produits biaise votre étude car vous ne saurez plus lequel a quel effet. Gardez votre routine très minimaliste au moins jusqu’à ce que vous connaissiez les goûts de vos cheveux sur le bout des doigts.
  • Retenez-vous d’acheter un produit alors que vous n’avez pas encore entamé le précédent…

Vous avez apprécié cet article et savez maintenant reconnaître vos besoins capillaires réels ? Consultez notre article sur quelles huiles essentielles seront les plus adaptées pour vous !

PLUS D'ARTICLES