Comment lutter contre la sécheresse de vos cheveux frisés/bouclés en été ?

Le ciel est bleu, le soleil brille, les journées sont longues, la piscine, la plage et la mer nous appellent. Il fait bon, il fait chaud – très chaud même. L’été est arrivé ! Mais qui dit été, dit protections avec un S. Et oui, la protection capillaire est tout autant importante que celle cutanée. Pour cela, nous verrons les bons gestes à adopter pour des cheveux frisés/bouclés rayonnants.

I. Pourquoi les éléments naturels assèchent-ils les cheveux ?

1. Le soleil 

S’exposer quotidiennement à un soleil peut s’avérer très dangereux pour la santé des cheveux. Les rayons ultraviolets (UV) fragilisent la kératine, qui est une protéine fondamentale de la fibre capillaire. Lorsque cette protéine est affaiblie, le cheveu perd de sa résistance ainsi que de son élasticité. De ce fait, il s’assèche et a donc tendance à se casser. Ce qui est forcément contraignant pour des cheveux frisés/bouclés, déjà particulièrement secs. Téléchargez ici la fiche outils pour pallier à la cassure et à la sécheresse de vos cheveux en été.

2. L’eau chlorée et l’eau salée

Avec un temps ensoleillé, l’option « aller à la piscine » semble inévitable. Pourtant, y aller fréquemment peut abimer le cuir chevelu. Le chlore a des effets néfastes quasi-similaires à ceux des rayons UV, à savoir une sécheresse capillaire que toutefois l’eau salée engendre plus sévèrement. En effet, les différents sels (chlore, sodium, sulfate…) de l’eau de mer retiennent, absorbent l’hydratation des cheveux. S’accrochant également aux fibres capillaires, ces cristaux les agressent en profondeur.

3. Le vent

Le souffle du vent est aussi capable d’altérer vos belles longueurs. Il transporte des particules, comme le sable à la plage, la terre dans les parcs ou bien la poussière dans les villes, qui se déposent sur les cheveux. Même si les effets sont mineurs par rapport aux deux précédents éléments, il contribue aussi à leur assèchement.

II. Comment faut-il alors les protéger ?

1. Hydrater et nourrir

Pour commencer, il est impératif d’opter pour une routine capillaire qui aura une action gainante. Cela est tout à fait possible avec les huiles végétales, à ne pas confondre avec les huiles essentielles qui n’auront pas les mêmes propriétés. Dans le cas des cheveux frisés/bouclés en été, privilégiez les huiles légères et riches en vitamines E comme l’amande douce ou le jojoba. Téléchargez ici la fiche outils pour connaître les huiles qui protègent vos cheveux en été.

Le beurre de karité peut également être considéré comme un excellent protecteur solaire. Reconnu pour ses apports bienfaiteurs, il est constitué d’acides gras (acides palmitiques, stéariques et oléiques) et de vitamines (vitamine A, D, E et F) qui ont des particularités réparatrices, cicatrisantes et nourrissantes. Depuis des années, cette matière première fait partie des rituels de beauté de nombreuses femmes africaines. Il possède une odeur caractéristique et une couleur jaune à grisâtre, selon les terres où il est cultivé. Ces propriétés déterminent son taux de pureté.

Astuce : avant de dormir, deux fois par semaine, appliquez-en sur des cheveux au préalable humidifiés et massez-les en faisant de doux mouvements. Le lendemain, vos cheveux seront plus souples et plus faciles à manier.

2. Le couvre-chef, un indispensable

Couvrir ses cheveux est aussi un bon moyen de les protéger. Quand le soleil tape fort, les rayons UV deviennent pesants. De ce fait, les couvre-chefs sont nos amis notamment durant les périodes chaudes d’une journée (12h à 16h). Chapeaux, foulards… Il ne faut pas hésiter à abuser d’eux. Non seulement vous serez stylé, mais également vos longueurs vont remercieront. En revanche, il est préférable de privilégier les chapeaux doublés par du satin. La matière en coton absorbe l’hydratation des cheveux.

Si vous n’êtes pas une adepte des chapeaux, voici une vidéo de la YouTubeuse, TinyandBrown, qui montre six façons de nouer un foulard pour être la plus élégante.

3. Des gestes simples à adopter

Pour les personnes qui ne souhaitent pas porter de bonnets de piscine, il est important de bien se rincer les cheveux après une moment à la piscine ou à la mer, pour éliminer le chlore et les sels qui s’y sont incrustés. Jamais, ô grand jamais, les laisser sécher librement au risque de se retrouver avec une crinière – littéralement. De retour chez vous, lavez-les rapidement avec une crème lavante et faites un bain d’huile, de préférence en utilisant les huiles citées ci-dessus dans l’article.

Couper de temps à autre les pointes fourchues et abîmées participent à l’épanouissement de la chevelure. Une astuce peut être de faire de grosses nattes et d’en couper le bout pour un résultat net. Attention, optez pour une paire de ciseaux bien aiguisée.

Retrouvez ici l’article traitant des pointes coupées en soir de pleine lune.

Quand l’on se coiffe, il est conseillé de favoriser l’utilisation des mains. Cela évite la casse causée par les peignes qui se coincent souvent. Outre cela, il est même plus agréable de se démêler les cheveux avec les doigts. C’est plus rapide et moins douloureux.

Sous ces fortes chaleurs, on aime garder les cheveux attachés. Ce qui est tout à fait normal. On a chaud, on transpire. En revanche, il est préférable d’éviter les élastiques qui en viennent à grouper des nœuds, voire à casser les cheveux. Combien de fois vous êtes-vous arraché le cuir chevelu en voulant retirer votre chouchou fin et noir ? Pour cesser de vous infliger de telles douleurs, favorisez des attaches plus épaisses et en tissus qui sont d’autant plus revenues à la mode.

Dernier conseil pour conclure, n’attachez pas toujours vos cheveux au même endroit ou de la même façon !

PLUS D'ARTICLES